Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Tissus et merveilles’ Category

Ah … Parfois le karma sourit …

Sometimes, there is good sewing karma in the air …


– J’ai trouvé un (une ?) magnifique crêpe noir d’une souplesse incroyable, ainsi qu’une flanelle de laine grise de toute beauté, dans ma ville où on ne trouve jamais rien (bon, c’est faux, de toute évidence, vu mon stock de tissu grandissant !). J’ai également retrouvé dans mon stock un lainage tout fin, tout souple qui tombait à pic pour ce que je voulais faire, mais bon, là, ce n’est pas dû à la chance, mais plutôt à ma mémoire de poisson rouge. Soit dit en passant, coudre du lainage par 35°, c’est une expérience … unique. Mais comment pouvais-je deviner que l’été allait commencer fin août ?

I’ve found a wonderful black crepe with a terrific hand, and some beautiful grey wool flannel, in my fabric wasteland (well, of course it’s not really a wasteland, considering my ever-growing fabric stash). In said stash, by the way, I’ve found a smooth and soft wool blend which I had completely forgotten, and which was perfect for my current project. Of course, here it’s not luck, just really short-term memory ! And sewing wool blends during a heatwave is an experience by itself. But then, summer is not supposed to begin at the end of August, right ?


– Au même endroit où j’ai trouvé le crêpe, il y avait de la doublure tricot, de l’entoilage à coudre et de l’entoilage thermocollant tissé et tricot. Mieux, du thermocollant tricot couleur peau ! Bon, il n’est pas tout à fait assez souple à mon goût, mais l’intention est louable.

Where I’ve found the crepe fabric, I’ve found tricot lining, and interfacing, too ! I mean, real interfacing, not the non-woven stuff : swe-in, fusible woven and fusible tricot. Better, yet : nude-colored fusible tricot ! Well, it seems stiffer than I would like, but it’s a step in the right direction.


– Toujours dans ce même magasin, il y avait aussi du tricot double. Je n’en ai pas acheté, mais je dois vous avouer que l’envie a été très très forte.

In the same shop, there was black doubleknit. I didn’t bought it, but I was thisclose.


– Alors que je me lamente toujours sur le prix exhorbitant des patrons Vogue, j’ai mis la main sur un patron Donna Karan à ma taille, très soldé, qui est le portrait craché d’un mien pantalon de prêt-à-porter que je voulais copier depuis longtemps.

While I’m always whining about the price of Vogue patterns here, I’ve found a Donna Karan pattern, in my size, on sale. Bonus : it’s the copy of RTW pants I live in and would love to copy.

mit styling 80’s …

– J’ai reçu des échantillons de chez Biotissus, et c’est un bonheur pour les yeux et les doigts. Je sens que je vais me laisser tenter par leur batiste et leur satin de coton, l’été prochain (là,c’est trop tard, je me suis déjà mise en mode hiver). J’aime beaucoup leur denim aussi, mais je n’en porte que sous la forme de jean, donc ce serait un peu inutile.

I’ve ordered and received swatches from Biotissus, they’re gorgeous ! I’ll probably have a go at their batiste and coton satin, next summer (now, I’m in full « winter » mode !). Their denim is nice too, but I only wear denim as jeans, so don’t really need it.


– Je m’apprêtais à commander le modèle Chantilly de chez Colette Patterns sur le site américain, faisant fi des frais de port, quand j’ai appris que le magasin parisien Lil Weasel avait cette marque en stock. Et comme le monde est bien fait, je vais justement à Paris à la fin de l’année.

I was on the verge of ordering the Chantilly pattern on the « Colette patterns »  website, despite the shipping costs, when I learned that the Parisian shop « Lil Weasel » carries the brand ! And I just happen to go to Paris at the end of the year …

Et on parie combien que je ne prendrai pas que Chantilly,

mais aussi Sencha, Roiboos, Cinnamon …


– A Paris toujours, je suis tombée sur l’adresse d’un magasin où je pourrai enfin me procurer un tapis de découpe digne de ce nom, ainsi qu’une semelle en Téflon pour mon fer et un coussin de repassage. Le retour en train, avec mon tapis d’1m² sous le bras et une valise pleine de tissus en remorque, risque d’être épique, mais il faut savoir souffrir pour la cause.

In Paris, too, I’ve found, thanks to the Sewing Divas, the adress of a notion shop where I will be able to buy a cutting mat big enough for my taste, a Teflon sole for my iron and a tailor ham. I just don’t want to thing about the return trip, by railroad, with my huge mat under my arm and a suitcase full of fabric.


– J’ai trouvé de l’Eucalan en ligne ! Pour info, Eucalan est une lessive sans rincage pour les laines (et soies, me semble), qui paraît-il, fait merveille, tant sur le nettoyage que sur la conservation à long terme. A voir. Ce sont mes petits lainages qui vont être contents !

I’ve found Eucalan online ! Eucalan is a washing product for wools (and silks, I think) which, I’ve been told, is miraculous for washing as well as protecting the fabric. My little cardigans and wools will be so happy !


– Burda Septembre me plaît beaucoup, mention particulière pour :

The september issue ( :) ) of Burda is really a good surprise, especially :

Et vous, comment va votre karma couture ?

Now, how goes your sewing karma ?

Read Full Post »

Fille perdue

Voilà, on se dit que, bon, ça va, on a une panière entière de tissus, on va peut-être se calmer, là, hein (j’ai compté … ça fait 30 mètres à peu près. Youhou !) (*)
Et puis, comme on a besoin de toile pas chère pour faire des brouillons, il faut bien faire un tour dans un magasin de tissu. Le magasin chez qui on ne trouve pas grand’chose, en général, pour limiter les tentations.
Et paf, sur un cintre, un coupon absolument magnifique m’appelle (bleu marine, tout fin mais opaque, une main souple, lisse, doux et un petit peu satiné comme de la soie, mais en coton !). J’embarque.
Est-ce que quelqu’un quel nom porte ce genre de tissu ? J’ai entendu des merveilles sur la batiste Lawn, et ça y ressemble fortement, mais au prix où celle-ci se vend habituellement, je doute que ça en soit. S’il s’avère que c’est bien du Lawn, ma prochaine prime passe chez Stragier (et, au passage, je comprend mieux l’engouement pour le liberty, même s’il faudrait me payer cher pour que je porte des p’tites fleurs).
Puis je continue ma navigation en direction des cotons de base, et je passe logiquement devant les lins. Habituellement, je les regarde à peine, étant donné que je ne suis pas fanatique du lin que je trouve trop rêche, trop grossier, pas assez raffiné – sans compter que ça se froisse dès qu’on pose les yeux dessus et que j’ai autre chose à faire que de repasser mes robes toutes les cinq minutes. Mais là, patatras, un rouleau m’accroche l’oeil. Un voile fin ajouré d’une délicatesse charmant et étonnament peu chiffoné. Et pour cause : c’est du lin-viscose. Je ne peux pas résister, j’en demande 2 mètres. Le vendeur me réponds alors d’un ton blasé : « Bah, il reste 3 mètres sur le rouleau, j’ai pas envie de faire un coupon, je vous donne tout pour le même prix. »
Et je passe sur la jolie mousseline en viscose (non ce n’est pas incompatible !) qui traînait dans un coin, sur laquelle je me serais bien fait les dents pour passer aux tissus plus délicats sans avoir à manipuler du polyester, mais face à laquelle j’ai su être forte et reposer le rouleau intact sur l’étagère.
Jamais je n’ai eu une aussi belle récolte, je suis donc officiellement réconciliée avec les magasins de ma ville.
Mon appartement, lui, un peu moins …

———————-

(*) On sait qu’on est mal barré quand on commence à faire des tableaux Excel récapitulatifs pour se souvenir des coupons en stock !

Read Full Post »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.